L’hypnose : tout le monde peut y arriver…

 

L’hypnose est un état de conscience modifié, dont la réalité est maintenant prouvée via les techniques d’imagerie médicale (IRM – Imagerie par Résonance Magnétique). C’est un phénomène naturel que nous expérimentons tous au quotidien, sans artifices ou suggestions. Il s’installe automatiquement environ toutes les 90 minutes.

Ce sont tous les moments de la journée où nous sommes distraits, où nous avons l’impression de nous évader, lorsque nous laissons les paysages défiler au fil de nos pensées lors d’un voyage en train, lorsque nous nous laissons happer par les pages d’un bon livre…

 

Ce sont aussi des moments d’extrême concentration, quand nous réfléchissons profondément à un problème et que le monde alentour n’existe plus.

 

En séance, c’est cet état que nous recherchons. Tout le monde peut y arriver puisque c’est un processus naturel expérimenté par tous… Même si certains utilisent des inductions directes, indirectes et métaphoriques, cet état peut être installé en mobilisant simplement la mémoire et l’imagination du consultant.

 

Milton H. Erickson décrivait l’inconscient comme un « grand magasin des solutions et ressources ». Il contient ce que nous ne savons pas que nous savons. En hypnose, le consultant va pouvoir y puiser le nécessaire pour résoudre ses difficultés.

 

Le consultant est conscient, garde le contrôle et son libre-arbitre. C’est le seul maître à bord !

 

Bien que trouvant de plus en plus sa place dans les milieux médicaux, l’hypnose subit encore de nombreux préjugés.

 

En état d’hypnose, nous ne sommes pas endormis.  Malgré ce contact profond avec notre inconscient, notre mental est toujours conscient de ce que nous vivons. Le mental peut donc faire des commentaires, critiquer ou censurer ce qui se passe.  C’est la raison pour laquelle nous pouvons être profondément hypnotisés, activement impliqués dans nos souvenirs et capables de répondre aux questions posées.

 

L’hypnose n’est pas un « sérum de vérité ». Je propose d’ailleurs au consultant de le vérifier en cours de séance, en testant et en vérifiant par lui-même que ses secrets sont bien gardés.

 

Personne ne reste coincé en état hypnotique. Nous pouvons émerger de cet état quand nous le voulons. Personne n’a jamais violé ses principes moraux ou éthiques sous hypnose.